Le rôle du cholestérol dans notre corps

Le cholestérol est une graisse, un lipide, fabriqué par notre foie et également contenu dans notre alimentation. Comprenez plus précisément sa structure, sa composition, son transport dans le sang et son rôle dans le corps.

Molécule du cholestérol

Le saviez-vous ?

Le cholestérol est la molécule la plus « décorée » de l’histoire, avec à son actif 13 prix Nobel !1

Zoom sur les lipides

Notre organisme est constitué de différents types de lipides ou « graisses »1 :

  • Les Triglycérides : ils constituent une source d’énergie et permettent de fabriquer du tissu graisseux !2
  • Les Phospholipides : ils sont des constituants de la paroi des cellules de notre organisme1.
  • Le Cholestérol : il est un composant essentiel de nos cellules, de nos hormones stéroïdiennes et de l'acide biliaire. Nous décrirons dans cette section plus précisément son rôle pour l'organisme.

On reconnait les lipides par certaines de leurs propriétés physico-chimiques, notamment par :

  • leur caractère hydrophobe : ils sont insolubles dans l'eau
  • leur caractère lipophile : ils sont solubles dans un corps gras

Vous verrez en quoi ces propriétés sont importantes pour le transport des lipides dans le sang …

95% des graisses provenant de notre alimentation sont sous forme de Triglycérides2

D’où vient notre cholestérol ?

Une petite partie de notre cholestérol provient de notre alimentation : on parle d’origine « exogène ».

Mais la majeure partie est produite par notre organisme – principalement par le foie : on parle d’origine « endogène ».

 

Circuit du cholestérol 

Le foie est ainsi capable de produire, à partir de protéines, de graisses et de glucides, environ 1gr de cholestérol par jour. C’est l’organe-clé de régulation du taux de cholestérol dans notre organisme2. La régulation du « mauvais cholestérol » se fait notamment par l’intermédiaire de « capteurs » de LDL Cholestérol (LDL-C) : des récepteurs au LDL-C présents à la surface des cellules du foie (cellules hépatiques). Ces récepteurs, à l’instar d’un système clé-serrure, se « lient » aux LDL-C circulants, puis l'ensemble récepteur-LDL-C est internalisé à l’intérieur des cellules4.

A noter : Dans certains cas d’Hypercholestérolémie Familiale d’origine homozygote (une maladie génétique responsable d’un taux élevé de « mauvais cholestérol »), le corps n’est pas capable de produire des récepteurs aux LDL-C fonctionnels4.

Pour en savoir plus sur l’Hypercholestérolémie Familiale

Comment le cholestérol est-il transporté ?

Le cholestérol est donc une particule de graisse, qui se déplace dans notre corps via notre circulation sanguine. Or le sang est majoritairement composé d’eau… Et nous avons appris que les lipides étaient hydrophobes. Comment le cholestérol est-il donc transporté dans notre sang ?

Dame nature est si bien faite ! Le cholestérol est transporté sous forme de « lipoprotéines » : une structure sphérique, composée de différents types de lipides - dont le cholestérol - et de protéines (les apoprotéines)1.

Particule décomposée du cholestérol
 

 

A noter : Les lipoprotéines sont classées en fonction de leur densité dans le plasma2:

  • Les lipoprotéines qui contiennent moins de protéines que de lipides sont nommées « lipoprotéines de basse densité » : Low Density Lipoprotein, ou LDL.
  • Tandis que celles qui contiennent plus de protéines que de lipides sont nommées « lipoprotéines de haute densité » : High Density Lipoprotein, ou HDL.

Ces lipoprotéines vont connaitre un cycle de développement en devenant de plus en plus à « haute densité ». Le foie produit initialement des larges particules LDL de très faible densité (VLDL) qui contiennent des triglycérides et du cholestérol. Les triglycérides sont relâchés dans les tissus adipeux et les muscles, la particule se rétrécit alors en « lipoprotéine de basse densité » (LDL)4.Notez que ce sont les molécules de LDL qui contiennent la plus forte concentration de cholestérol5.

Photos des molécules chylomicron, VLDL, LDL et HDL
 

 
Les 5 étapes de développement des lipoprotéines2:

1•chylomicron

2• lipoprotéine de très basse densité (VLDL)

3•lipoprotéine de densité intermédiaire (IDL)

4•lipoprotéine de basse densité (LDL)

5•lipoprotéine de haute densité (HDL)

Pour mieux comprendre les différences entre LDL et HDL cholestérol

A quoi sert le cholestérol ?

Le cholestérol a plusieurs fonctions dans notre corps2, 6 :

  • Pour constituer les membranes des cellules de notre corps : sachez que près de 90% du cholestérol de notre organisme est dédié aux membranes de nos cellules,
  • Comme constituant de certaines hormones sexuelles (testostérone) ou surrénaliennes (cortisone),
  • Pour diriger le développement de certaines cellules du fœtus
  • Comme composant de notre cerveau : notamment en favorisant la formation de synapses
  • Comme ingrédient de la bile : liquide verdâtre, qui permet de mélanger les lipides à l’eau, afin de pouvoir digérer les graisses alimentaires. Donc sans cholestérol, pas de bile, et sans bile, pas de digestion de lipides…
  • Comme précurseur de la vitamine D,
  • Sans oublier que le cholestérol fait aussi partie de notre graisse corporelle…

Vous avez donc compris les innombrables rôles du cholestérol pour permettre le bon fonctionnement de votre organisme. Pourquoi parle-t-on alors de « bon cholestérol » ou de « mauvais cholestérol » ?

Références

  1. Genest J. Lipoprotein disorders and cardiovascular risk. J.Inherit. Metab. Dis. 2003; 26:267-274.
  2. Bruckert E., Graf M., Rinzler C-A. Contrôler son cholestérol pour les nuls. Editions First Gründ._2010; 17-200.
  3. Hall J. Lipid Metabolism. In: Guyton and Hall Textbook of Medical Physiology. 12th ed. Philadelphia, PA: Saunders Elsevier; 2011:819-830.
  4. Brown M-S., Goldstein J-L. A Century of Cholesterol and Coronaries: From Plaques to Genes to Statins. Elsevier Inc. 2015; 161:161-164..
  5. Genest J, Libby P. Lipoprotein disorders and cardiovascular disease. In: Mann D, Zipes D, Libby P, Bonow R, Braunwald E, eds. Braunwald’s Heart Disease. Philadelphia, PA: Elsevier Saunders; 2015:980-1000.
  6. Fédération Française de Cardiologie : Cholestérol -Agir contre le cholestérol pour réduire les risques cardiovasculaires. 4-8.